thermographie aérienne d'un bâtiment

L’audit énergétique est la première démarche de maîtrise de l’énergie pour une entreprise. Rendu obligatoire en 2013, pour toutes les entreprises d’au moins 250 salariés (ou réalisant un chiffre d’affaires supérieur à 43M€), c’est un moyen de contrôle professionnel de l’ensemble des performances énergétiques de l’entreprise.

Selon la méthode européenne EN 16247, l’audit énergétique consiste à analyser les points de déperditions énergétiques et doit permettre, à partir d’une analyse détaillée des données du bâtiment, d’établir une proposition chiffrée et argumentée de programmes d’économie d’énergie.

La thermographie infrarouge, est une technique qui vise à obtenir une image thermique (ou thermogramme) de l’infrastructure, par analyse des rayonnements infrarouges émis par les matériaux. C’est un pilier de la détection des “fuites de chaleur”. L’utilisation d’un drone professionnel, pour réaliser les captations, permet de fournir une image thermique en un temps record, ce qui réduit l’impact financier de l’opération. Une véritable révolution dans le monde de l’efficacité énergétique !

La thermographie infrarouge

La thermographie permet de réaliser une image thermique du bâtiment étudié, à l’aide d’une caméra thermique. Les zones de températures apparaissent par couleur ce qui permet d’identifier rapidement les delta de températures importants, et de détecter et d’évaluer les anomalies thermiques d’une construction, depuis l’intérieur ou l’extérieur du bâtiment. Les zones de déperditions de chaleur apparaissent directement sur l’image thermique.

Cette technique est exploitée dans de nombreux domaines, et très particulièrement dans le cadre d’audits énergétiques obligatoires et de diagnostics de performances énergétiques (DPE).

Un delta de température d’au moins 10°c, entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment est souhaitable, pour davantage de précisions; il faut donc privilégier cette opération en hiver ou en été, de préférence tôt le matin, afin d’éviter le phrénomène de chaleur réflechie.

La thermographie aérienne par drone

thermographie aérienne d'un bâtiment

La thermographie aérienne par drone consiste à coupler la caméra thermique avec un drone professionnel. Un simple survol suffit à étudier la structure et permet d’atteindre les zones en hauteur, difficilement accessibles ou dangereuses, les toitures, les plateformes offshore, les éoliennes, les barrages, etc. Pas besoin d’échafaudage, pas besoin de cordiste, pas d’immobilisation de la structure pendant la durée de l’opération.

Les avantages : une réduction des coûts une limitation des risques d’accidents du travail et un plan de prévention plus simple à établirLe temps de l’opération est réduit. Tous ces aspects font de la thermographie aérienne par drone, une solution attractive pour l’audit énergétique obligatoire (EN 16247), le diagnostic de performance énergétique (DPE), ou bien pour un diagnostic volontaire dans l’optique de réaliser de substantielles économies d’énergie.

Une révolution énergétique et environnementale

Les drones professionnels révolutionnent les modes opératoires de l’industrie énergétique et environnementale. Chaque jour, de nouvelles applications de cette technologie voient le jour : inspection de panneaux photovoltaïques, inspection d’installations électriques, réseaux de télécommunication, analyse multispectralepour la détection de fuites, ou l’analyse de la corrosion, etc.

Conscients des possibilités infinies offertes par la technologie drone, Symbiotis et Techni-Flight, se sont réunis, pour former un bureau d’études thermiques de données acquises par drone proposant une offre clé en main, d’audit énergétique par thermographie aérienne.

Symbiotis et Techni-Flight travaillent ensemble, à la création de nouvelles solutions « inno-volantes », pour limiter l’impact énergétique industriel, et plus généralement, notre empreinte énergétique sur la planète et son climat.